Mademoiselle Rim Aroussi

Par Salah Ben Omrane le 11 mai 2011 à 18: 10

Mademoiselle Rim Aroussi vous avez mon salut patriotique et mon respect .

Mademoiselle Rim Aroussi vous êtes la Tunisie .

Vous étiez à la manifestation qui s’est déroulée à Tunis le vendredi 6 mai dernier.

4 molosses vous ont lynché sur l’avenue Habib Bourguiba .

 Je vous dis : Pardon ! mille fois pardon ! A travers vous , c’est la Tunisie qui a été rouée de coups .

C’est à la Tunisie que vos agresseurs en voulaient .

C’est la Tunisie qui en a souffert .

Non , ce ne sont pas des hommes qui vous ont frappé .

Ils ne méritent pas cette appellation .

Un homme , un vrai , ne tape pas ,ne tape jamais une femme .

 Que dit-on alors quand ils se mettent à quatre ? Que dit-on, lorsqu’en plus des coups de pieds qu’ils ont porté sur votre corps de jeune fille, ils ont eu besoin de frapper encore et encore avec une matraque ?

Mademoiselle Rim Aroussi ,je vous dis bravo pour avoir combattu 4 molosses.

Ils garderont le souvenir de leur « courage » jusqu’à la mort ,d’avoir été obligés de se mettre à quatre pour mettre à terre une jeune fille.

Ils raconteront leur prouesse à leurs enfants qui seront « fiers » de leurs papas .

Ils diront  qu’il avait fallu qu’ils soient à quatre pour venir à bout d’une jeune fille .

Vous êtes la force même .

 Vous êtes revenu devant ce théâtre ,sur la même avenue pour dire qu’ils ne vous font pas peur.

Votre courage ,est celui de la Tunisie . Celle qui se relève et qui n’abdique pas devant la barbarie, la terreur , l’injustice et la matraque.

Mademoiselle Rim Aroussi , grâce à vous , grâce aux images qui ont fait le tour du monde ,de votre combat contre 4 types , pauvres types ,vous nous avez montré que vous êtes un emblème de la force de la femme tunisienne et de son courage .

On a vu Faten Bouzaïen accroupie ,qui semble avoir subi le même traitement que le vôtre.

Vous étiez sur les images ,et il semblait que c’était votre tour.

L’hommage d’une République à la femme sur une avenue qui porte le nom de celui qu’on dit qu’il lui a accordée des droits .

Le droit au même traitement que les hommes sinon pire.

Ils vous ont mis par terre mais vous étiez plus haute que vos agresseurs .

Le policier en tenue qui a traversé le champ de la caméra le savait également .

Il savait que vous alliez gagner .

Il n’est pas intervenu car il savait que vous étiez plus forte , sinon la plus forte.

Il a traversé le champ de la caméra , vous disant , nous disant, qu’il veille et qu’il n’avait pas besoin d’intervenir.

Avant ces images , on ne savait pas qui faisait la loi en Tunisie. Ou plutôt , on ne voulait pas le savoir.

On s’en doutait ,mais on n’osait pas le penser tout haut .

Par vous , par ces images , plus besoin de le dire .

On a compris . Merci encore pour votre courage ! Pardon pour avoir mobilisé une unité entière de combat ce jour là .

Rien que pour vous .

Votre liberté de circuler semblait dangereuse .

Certains ont décidé de vous mettre à terre .

Votre mise à terre paraissait une urgence, une priorité  .

Que l’Etat de droit soi disant installé depuis quelques mois n’est qu’un simulacre.

Une comédie ,un théâtre ,tel le théâtre auquel vous tournez le dos aujourd’hui sur la photo .

Vous paraissiez une menace pour les molosses .

Une urgence  à lui régler le compte .

Beaucoup plus que les prisonniers qui s’évadent .

Plus que les prisons qui brûlent .

Plus que la récupération de l’argent volé aux tunisiens et qui se trouve à l’étranger .

Plus que les investigations depuis l’arrestation de la voiture remplie de billets de banque dont en a parlé l’ancien premier ministre Ghannouchi .

Plus que les criminels dont l’ancien premier ministre Ghannouchi en avait parlé et qui étaient sur le point d’assassiner de nombreuses personnalités dans la nuit du 14 au 15 janvier.

Plus que la demande d’extradition de Ben Ali de l’Arabie Saoudite vers la Tunisie .

Plus que 15 000 kgs d’or que Leila Trabelsi aurait embarqué avec elle avant le jour de sa fuite .

Mademoiselle Rim Aroussi , vous valez plus que tout l’or qui a été volé à la Tunisie .

La preuve est dans ces images .

C’est un devoir de vous le rappeler  !

Galerie | Cet article, publié dans actualité, Politique, Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.