Deux voitures blindées crèvent les roues d’un parti politique tunisien

Salah Ben Omrane   07/08/2014  18:00

   Voiture blindée inventée par Léonard de VinciÀ lire le communiqué de Nida Tounes, au sujet du cadeau de deux voitures blindées offertes par les Émirats arabes à ce parti politique, celui-ci semble être plus soucieux et préoccupé par le fait que cette affaire ait été rendue publique mise à portée de connaissance de tous et pas du tout par les implications et considérations que révèlent ce don fait par un pays étranger à un parti politique tunisien.

 

Sur la page facebook du parti Nida Tounes on lit ce communiqué :

تونس في 05 أوت 2014

بـــلاغ

على إثر ما راج على بعض الشبكات الاجتماعيّة من إشاعات مغرضة بتسريب وثيقة رسميّة وانتهاك المعطيات الشخصيّة قصد الإساءة وبثّ البلبلة، وهو ما يقوم دليلا جديدا على مدى الاختراق الحزبي لمؤسّسات الدولة، يهمّ المكتب الاعلامي لحركة نداء تونس أن يوضّح أنه إثر تواصل التهديدات الإرهابية الجديّة المستهدفة لحياة الأستاذ الباجي قائد السبسي، بادرت صداقات عريقة له بدولة الإمارات العربيّة الشقيقة بتوفير سيارتان مصفحتان لحمايته وحماية الفريق الساهر على مرافقته في إطار المنظومة الأمنيّة الموضوعة على ذمّته من طرف وزارة الداخليّة

علمًا وأن العمليّة تقع وفق الاجراءات القانونيّة الجاري بها العمل وفي إطار من الإعلام الرسمي للجهات المختصّة

المكتب الإعلامي
لحركة نداء تونس

La traduction du communiqué :  « À la suite de ce qui a été répandu dans les réseaux sociaux en rumeurs  tendancieuses par la circulation d’un document officiel, une violation des données personnelles dans le but de nuire et de semer la zizanie, ce qui constitue un nouvel indice sur l’étendue de la pénétration partisane au sein des institutions de l’État, il intéresse le Bureau d’information de Nidâ Tounes de préciser que faisant suite au maintien des menaces terroristes, qui sont sérieuses et qui visent la vie du professeur Béji Caïd Essebsi , d’anciennes amitiés, les siennes, dans l’État ami des Émirats arabes, ont pris l’initiative   de fournir deux voitures blindées pour sa protection et la protection de l’équipe qui veille à son accompagnement dans le cadre de l’organisation sécuritaire mise à sa disposition de la part du ministère de l’intérieur.

À savoir que l’opération se déroule suivant les mesures légales en vigueur dans le cadre de l’information légale des parties spécialisées.

Le Bureau d’information

Mouvement Nidâ Tounes. « 

  Ce qui se dégage de ce communiqué à première vue c’est le ton arrogant. Il est l’une des caractéristiques du Pouvoir politique avec Bourguiba et que Ben Ali avait hérité par la suite. Par ce ton et ce style dans les communiqués impersonnels et non signés, ce qui en soi, en disent long sur le courage de leurs auteurs. C’est même amusant si on pouvait voir les têtes et les noms qui se cachent dans les sales besognes. C’est beau l’anonymat dans la signature « Bureau d’information ». On peut tout se permettre dans l’anonymat! Par exemple dire que c’est une rumeur et dans une phrase suivante démontrer que ce n’est pas une.

  C’est une sale besogne en effet,  de s’expliquer publiquement sur une  gratification matérielle en provenance d’un pays étranger au profit d’un parti ou d’un mouvement politique . Car c’est une intrusion dans les affaires et les courants politiques du pays. Que veut instituer Nidâ Tounes par cette dérive ? Que les autres partis politiques se mettent à se constituer  » des vieux amis » pour s’équiper en matériel de propagande et de parade? voire à gonfler leurs comptes en banques ? Stoppons immédiatement le prétexte farce » du terrorisme » pour faire avaler des sornettes aux Tunisiens qui en prime se tient avec un langage avec des rhétoriques absconses indignes pour des gens qui sont censés se  préparer à se faire élire.

Les temps sont durs mêmes pour les nostalgiques de la dictature qui ne peuvent plus faire leurs business tranquillement.

  Que celui qui n’est pas capable de marcher dans la rue à pieds s’abstienne de faire de la politique et qu’il s’enferme dans sa boutique. Le Roi Mohamed VI du Maroc s’est promené librement et à pieds dans les rues de Tunis récemment, que les hommes politiques en tirent la leçon!

♦○•○♦○•○♦○•○♦

Galerie | Cet article, publié dans actualité, administration, langage, média, Politique, Politique en Tunisie, Tunisie, Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.