L’extradition de Ben Ali est enfin réglée !

Salah Ben Omrane le mardi 21 février 2012 à 12:15

   

M. Jebali président du gouvernement tunisien provisoire actuel, dès son retour d’Arabie Saoudite a clarifié la situation concernant l’exigence de la Tunisie, en ce qui concerne la demande d’extradition de l’ex président Ben Ali qui se trouve actuellement réfugié en Arabie Saoudite.

L’intervention de M.Jebali , sur les ondes de la station Shems Fm , à peine arrivé :

نحن« نحن نفصل أو نضع كلّ موضوع في موقعه في مكانه و بوضوح ، وبصراحة حتّى قبل أن نتكلّم في هذا الموضوع  أوغيره ، نحن لنا حجر زاوية ولنا هدف إستراتيجي هو دعم العلاقات بين تونس و السّعوديّة ، وإرجاع هذه العلاقات و فتح لها آفاق رحبة واسعة في بناء إستراتيجي ،  وأنا قلت و أكرّر العربيّة السّعوديّة ركن  إستراتيجي في سياستنا الخارجية ولسنا مستعدّين التضحية في هذا الهدف لأسباب أخرى مثل هذا الملفّ .« الملفّفالملفّفالم       لفّفالملفّفالملفّفالملفّف

  La Traduction  : « Nous séparons ou nous posons chaque sujet à son endroit, à sa place et en toute clarté .En toute franchise, même avant que nous parlons de ce problème ou un autre, nous avons le coin d’un angle et nous avons un objectif stratégique qui est le renfort des relations entre la Tunisie et l’Arabie Saoudite ,reprendre ces relations et leur ouvrir de vastes horizons en bienveillance dans une construction stratégique . Je l’avais dit et je le répète, l’Arabie Saoudite est un coin stratégique dans notre politique extérieure . Nous ne sommes pas prêts à sacrifier dans cet objectif  pour des raisons autres que ce genre de dossier.« 

  C’est ainsi qu’il a formulé la fermeté des autorités tunisiennes sans concession, pour le respect des lois  devant des considérations bassement matérielles. Il a mis en lumière la haute réglementation des objectifs stratégiques au mépris des tentatives de harcèlement d’un pays ami qui a cru bon à un moment donné de l’histoire de la Tunisie qu’il était nécessaire de donner refuge à un demandeur d’asile.

Peu importe ce qui s’est dit entre lui et les autorités Saoudiennes, nous ne voulons pas le savoir et la question n’est pas là . L’essentiel est qu’il soit revenu avec des résolutions conformes aux objectifs de la  révolution  et aux vœux d’une population qui a appris à lever la tête sans briser l’échine devant aucune puissance, et peu importe ses convictions et ce qu’elle pense de la Tunisie et des Tunisiens .

 Il n’y aura pas de sacrifice dans les relations,il a dit. Aucun dossier ne va empoisonner les relations diplomatiques. Nous voilà enfin sauvés du chemin dans lequel veulent nous pousser quelques naïfs qui croient que la politique entre nations est régie par le respect  du droit international.

 C’est à l’école qu’on devrait leur enseigner ainsi qu’à leurs enfants, que si on a inventé le système des lois, qu’on a inventé un système pour les faire respecter, que tout cela ne concerne que les pauvres.  Ceux qui se font attraper sont ceux qui sont toujours à portée de mains sans avoir les moyens d’organiser leurs fuites à l’étranger. Ceux qui ont les ailes coupées ou si vous voulez les poules. Quant aux riches et aux nouveaux parvenus, c’est la stratégie qu’on leur enseigne. Ils n’ont pas besoin de se souvenir qu’il existe des lois. Ce sont eux-mêmes qui les inventent et qui continuent à les inventer.

À trois reprises , il a été question de « stratégie » au cours de cette brève intervention. L’affaire s’est transformée en chose de  stratégie et non d’une  exigence de rapatriement d’un fuyard avec de l’argent public. Un enterrement de première classe.

Quant à la phrase de Mr Jebali « Nous ne sommes pas prêts à sacrifier dans cet objectif  pour des raisons autres que ce genre de dossier« , l’actuelle Assemblée Constituante devrait la graver en lettres d’or à l’entrée de la Coupole. Ah , ce souvenir du premier jour de cette Assemblée, lorsque les élus étaient tous debout , la main sur le coeur et criaient tous ensemble : »أوفياء أوفياء للشهداء » »Fidèles ! Fidèles aux martyrs. »


♦○•○♦○•○♦○•○♦

Galerie | Cet article, publié dans actualité, affaires étrangères Tunisie, justice, Politique, Tunisie, Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’extradition de Ben Ali est enfin réglée !

  1. Adel Majri dit :

    بردت على قلبي ، بردت على فؤادي ، بردت على نفسي !!!

    غاندي العظيم قال يوماً ما :،، لا تتحالف مع الشيطان !!،، وغوتة ، الأديب الألماني بين في مسرحية فاوست مصير العلامة فاوست حين تحالف مع الشيطان . السعودية هي مثال للديكتاتورية ، لنشر التعصب وتشجيع الإرهاب كما حماية المجرمين والقتلة . مصير الجبالي والنهضة سيكون القمامة ، إن هي واصلت في التحالف مع الشياطين أمثال حماس ، السعودية وإيران .

Les commentaires sont fermés.