Le Censeur est un élu à l’Assemblée Constituante

Salah Ben Omrane  ,le jeudi 07 juin 2012 à 10:05

    On a déjà évoqué dans ce blog une facette de Habib Khedr, le Nahdaoui qui siège à l’Assemblée, qui avait été promu Rapporteur général des travaux sur la constitution. Elle est celle du téméraire torpilleur à l’aveuglette, au risque de blesser un des lieutenants de son camp, le grand Hamadi Jebali.

Le tir a eu lieu, le jour où le chef du gouvernement Hamadi Jebali devait serrer la main d’Angela Merkel en Germanie avec l’espoir de lui soutirer quelques largesses. Les statisticiens le confirment,  les peuples les moins religieux tel les Celtes, sont les plus généreux sur cette terre. Ils sont aussi les plus actifs au sein des associations humanitaires internationales et ils sont les populations, par nombre d’habitants, qui font le plus de dons aux organismes internationaux de bienfaisance.  Donc, Habib Khedr,  ce jour fatidique, avait décidé de pousser la porte de Radio Mosaïque. Fièrement, il avait déclaré  qu’Ennahda avait prévu, noir sur blanc, d’accorder la priorité à la Charïa dans l’article 10 de la nouvelle Constitution. Quelle noble intention d’aider ce jour-là, son chef Hamadi  Jebali,, qui se trouvait en compagnie d’Angela Ben Merkel ?

     C’est bien connu par tous les économistes , un pays qui se vante d’appliquer la Charïa, ne peut qu’attirer des masses de touristes en éveillant leur curiosité. C’est une manière habile pour conforter la position du pays auprès des agences de notations et qui se respecte, puisque c’est bien le peuple qui a voté pour cet élu.

    On vient de découvrir un autre talent, celui de Censeur, à ce jeune prodige .

    Dans la vidéo qui suit, on a les révélations de Salwa Guigua, Secrétaire générale de l’association « Moussawat wa Tanassef ». Une militante qui se bat pour l’égalité entre hommes et femmes. C’était mardi dernier sur la chaîne tunisienne Elwatanya.

    L’association avait tiré 217 exemplaires d’un document prédestiné aux Constituants élus. Celui-ci, contient l’activité, les recherches de l’association et quelques constants  d’inégalités, en ce qui concerne la parité entre hommes et femmes. Une expédition qui était  dans le but de tenir informés les Constituants sur la cause, qui ne nécessite pas d’explications puisque le nom de l’association manifeste clairement l’activité de l’organisation. C’est un document qui est plus qu’utile pour des élus qui sont en grande majorité des hommes. Comme il est prévu qu’ils se penchent sur la question d’égalité de traitement , l’association n’a fait que son devoir en mettant le document en question à leur disposition.

   À priori , les élus devaient les remercier pour la documentation et surtout les complimenter pour le fait de ne pas avoir agi comme de nombreux individus, qui ne savent que hurler à se sécher la gorge, à l’entrée de l’Assemblée, sans pouvoir présenter une seule phrase par écrit.

    Deux mois passés , pas de nouvelles !  Salwa Guigua , en compagnie de quelques amies s’est rendue à l’Assemblée en essayant de comprendre les raisons du  mutisme des élus. Elles ont été reçues par Habib Kkedr en personne. Enflé d’orgueil ,il leur a annoncé qu’il avait estimé nécessaire, en quelque sorte ,de protéger ses élus ,en s’interposant entre leurs âmes, certes jugées pas assez taillées par la Charïa pour ingurgiter leur littérature féminine dévergondée. Il leur a expliqué qu’après avoir feuilleté le contenu du pli, il avait jugé en son âme et conscience que les Constituants ne devraient pas partager cette lecture.autant que lui. C’est ainsi qu’il avait décidé de faire suivre tous les plis, le chemin des oubliettes.

♦○•○♦○•○♦○•○♦

Galerie | Cet article, publié dans Droit, Politique, Tunisie, Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le Censeur est un élu à l’Assemblée Constituante

  1. Rached Hadj Salem dit :

    Il prend ses collègues constituants pour des mineurs qu’il convient de préserver de ces idées qu’il trouve subversives !

  2. Moncef-bey dit :

    Si vous avez leur e-mails envoyez leur un courrier électronique … et envoyez le ch….

    • je n’ai le contact d’aucune des personnes citées. J’espère qu’elles aient la chance de tomber sur ce billet ou qu’un de leurs proches leur en fasse part.

Les commentaires sont fermés.