Le Doyen de la Faculté de la Manouba devant la justice tunisienne

Salah Ben Omrane  05 juillet 2012  02:48

   Ils ont osé le traduire devant la justice! 

  Aujourd’hui 5 juillet , le Doyen de la Faculté de la Manouba, Habib Kazdaghli  sera au tribunal de la Manouba sur convocation de cette même juridiction pour répondre à l’accusation de deux niqabées qui s’étaient introduites dans son bureau à la Faculté le 6 mars dernier. Elles affirment avoir été physiquement agressées par lui .

La sortie des deux niqabées de son bureau en poussant des cris hystériques, avait été filmée à l’aide d’un téléphone portable.

 

 

   Le fait que le Doyen ait été mis en examen sur une simple plainte de ces deux niqabées et que le dépôt de leur plainte ait pu rencontrer un écho plus que favorable auprès de l’instance judiciaire tunisienne, a surpris tous les démocrates, aussi bien à l’intérieur du pays qu’au niveau international, et qui suivent de près la résistance du Doyen de la faculté de la Manouba face aux salves des Salafistes qui s’étaient attaqués à cette faculté et son Doyen depuis le début de l’année universitaire 2011-12. Il était devenu, malgré lui le symbole de la résistance au fanatisme et à l’obscurantisme dans un lieu qui devait être consacré exclusivement à l’enseignement dans un esprit de tolérance d’ouverture et de rayonnement .

Cette même résistance fait que personne n’est dupe pour saisir le véritable sens de la traduction devant la justice du Doyen, pour des accusations qui ont été relatées publiquement.

♦○•○♦○•○♦○•○♦

Galerie | Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le Doyen de la Faculté de la Manouba devant la justice tunisienne

  1. Ping : La honte indélébile sur le gouvernement par l’affaire du Doyen Habib Kazdaghli | Le milieu autorisé

Les commentaires sont fermés.